Roti de bœuf, gratin dauphinois, crème moutardée

rôti de boeuf et gratin daphinois sauce
Quantités : 4Portions

Un plat totalement régressif qui rappelle les dimanches passés chez maman, avec les frères et sœurs. On se regroupe tous autour d’un rôti de bœuf et de son gratin dauphinois. Un peu de moutarde pour rafraichir et attiser l’appétit. Bon dimanche chez Le Chat 😊

Et en dessert, pourquoi une délicieuse tarte au citron meringuée ?

vraie recette gratin dauphinois

TIPS ET ASTUCES :

Pour le rôti de bœuf : demander de l’aide à votre boucher si besoin. Le filet de bœuf est parfait. Le sortir à l’avance évitera un choc de température lors de sa cuisson et donc que la viande ne se contracte. Enfin, faites bien caraméliser le rôti avant de l’enfourner. Cela créé une belle croûte et permet de conserver le jus à l’intérieur.

Pour le gratin dauphinois : recette traditionnelle. Si vous ajoutez du fromage, ça n’est plus un gratin dauphinois. C’est la crème et le beurre qui permettent de gratiner.

Pour la sauce moutardée : l’idéal est réellement d’utiliser le jus de cuisson du rôti et du gratin car cela permet de ne pas les perdre mais surtout de mêler les saveurs. Un peu de moutarde et d’estragon et vous obtenez une sauce divine !

Ingrédients

0/17Ingrédients
Ajuster les quantités
    Pour le rôti de boeuf
  • Pour le gratin dauphinois
  • Pour la crème moutardée
  • Dressage et finition

Préparation

0/23Préparation
    Pour le gratin dauphinois
  • Frotter un plat à four avec la gousse d’ail coupée.
  • Dans une casserole, verser la crème, le lait et la gousse d’ail coupée. Assaisonner avec sel/ poivre et muscade. Porter à frémissement.
  • Couper les pommes de terre en fines lamelles et les faire cuire 10 minutes à feu doux dans le mélange lait/crème. Egoutter les pommes de terre en conservant le mélange lait/ crème chaud.
  • Disposer une première couche de pomme de terre précuite dans le fond du plat.
  • Verser sur les pommes de terre un peu de crème chaude.
  • Remettre une couche de pomme de terre, puis de crème et ainsi de suite.
  • Terminer par un peu de dés de beurre répartis sur l’ensemble du plat.
  • Enfourner 1h à 160°C (enfourner le rôti à mi-cuisson)
  • Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau.
  • Avec une spatule, décoller le gratin des parois. Récupérer le liquide du fond du plat dans un bol ou une casserole.
  • Pour le rôti
  • Sortir le rôti et le laisser à température ambiante, couvert pendant 30 minutes.
  • Le frotter à l’ail puis bien assaisonner avec sel/ poivre et huile d’olive.
  • Dans une poêle sur feu moyen/ vif, faire dorer le rôti sur toutes ses faces.
  • Enfourner 30 minutes en retournant à mi-cuisson
  • Une fois la cuisson terminée, laisser reposer le rôti à température ambiante 5 à 10 minutes.
  • Récupérer le jus de cuisson dans un bol ou une casserole et l’ajouter à l’eau de cuisson du gratin.
  • Pour la crème moutardée
  • Dans une casserole sur feu moyen, faire réduire le mélange jus de roti + crème du gratin.
  • Ajouter la moutarde et l’estragon. Assaisonner.
  • Ajouter un peu de crème épaisse si la sauce est trop liquide.
  • Gouter, rectifier.
  • Dressage et finition
  • Trancher le rôti de bœuf en tranches fines et les déposer dans l’assiette. Ajouter un peu de fleur de sel.
  • A coté, ajouter une part de gratin dauphinois.
  • Terminer par un trait de sauce moutarde (le reste en saucière) et de l’estragon ciselé.

2 commentaires

  1. La race des pommes de terre : à chair ferme (pas celles pour les frites) : Amandine, Annabelle, Belle de Fontenay, Charlotte, Chérie, Franceline, Pompadour, Ratte, Roseval.
    Une fois épluchées ne pas les laisser tremper dans l’eau pour garder le maximum d’amidon, ce qui aidera la fermeté du gratin

    Préférer faire la veille le gratin , il aura eu le temps de « compoter » et se rafermir …

    Et le vin avec ça vous me direz ? Si vous restez sur un jus pour le rôti, un beaujolais (pas nouveau) donc ce cépage frais et fruité qu’est le Gamay sera délicieux. Si vous misez sur une sauce corsée, un saumur champigny par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *